«Monsieur le ministre, indemnisez la lanceuse d’alerte Stéphanie Gibaud»

Malgré son rôle décisif dans l’enquête sur la banque UBS, elle n’a pu bénéficier ni du statut de lanceuse d’alerte, ni de la protection qui y est liée, ni d’aucune rétribution.

Tribune à lire dans Libération : Lien vers la Tribune sur le site de Libération

 

Nos autres publications
Premier avis sur la qualité de lanceur d’alerte par le Défenseur DD

Stéphanie GIBAUD a été reconnue officiellement « lanceuse d’alerte » au sens de la loi SAPIN II par le Défenseur Read more

UBS : quand Bercy se refuse à indemniser une lanceuse d’alerte

Le Journal Mediapart revient sur l'affaire UBS et le refus de l'Etat d'indemniser une lanceuse d'alerte à l'origine des révélations Read more