Plus-values immobilières – Remboursement des prélèvements sociaux

A la suite de la décision Ruyter du Conseil d’Etat du 27 juillet 2015, l’administration fiscale a admis que les personnes physiques affiliées à un régime de sécurité sociale d’un autre Etat membre de l’UE, de l’EEE ou de la Suisse, pouvaient obtenir le remboursement des prélèvements sociaux (15,5%) sur les revenus du capital en France (i.e., plus-values immobilières, revenus fonciers, bic non professionnels, etc…).

Les personnes physiques affiliées à une régime de sécurité sociale d’un autre Etat membre de l’UE, de l’EEE ou de la Suisse, ayant perçu des revenus de capital en France (notamment des plus-values immobilières) depuis 2013, peuvent donc en obtenir le remboursement en faisant une réclamation auprès de l’administration fiscale.

Nos autres publications
Calendrier pour la déclaration des revenus 2018

Malgré la mise en place du prélèvement à la source (PAS) au début de l'année 2019, les contribuables doivent déclarer Read more

Le poker n’est pas un jeu de hasard pour les juges de la Cour administrative d’appel de Paris

De manière anecdotique, le dernier apport intéressant de l’arrêt de la Cour administrative d’appel de Paris du 22 novembre 2017 Read more